Inscription à la newsletter
Connexion
Partager sur :

Meet Up Alumni

 

 

Manifestation gratuite pour les étudiants cotisants, organisée par ENSEA Alumni pour les élèves de l’École et des jeunes diplômés, la 24ème édition du Meet Up Alumni (anciennement Forum étudiants/ingénieurs) aura lieu le samedi 23 octobre 2021.
 
Nous sommes heureux de pouvoir vous retrouver en présentiel pour le premier événement en physique depuis mars 2020 ! Le pass sanitaire est obligatoire pour participer à l'événement. Le port du masque est également obligatoire ainsi que le respect des gestes barrières

C’est un événement clé pour les élèves-ingénieurs leur permettant de rencontrer de nombreux diplômés pour mieux comprendre les différentes carrières possibles après l’ENSEA et affiner leur projet professionnel en échangeant avec des ingénieurs qui ont suivi la même formation

 

 

Au programme :

 

14h00-15h30

Table ronde "Comment les ingénieurs ENSEA ont fait face à la pandémie"
Présentation des résultats de l'enquête IESF dressant la situation des ingénieurs ENSEA en 2020 puis débat sur l'impact de la crise COVID dans leur entreprise et les recrutements de profils ingénieurs.

Avec les témoignages de :

 

Alicia Stouder (09)
Chef d'équipe amont métier diagnostic et outils ingénierie chez Renault Group

 

Jean-Marc Léoni (04)
Cofondateur et CTO de Akur8

 

Thierry Moncoutié (90)
Senior Product Marketing Manager chez LumApps
  Damien Moubêche (07)
Global payment and fraud manager chez Christian Dior Couture

 

15h30-16h00

 

Pause goûter 

 

16h00-18h00

 

Speed-dating carrières entre étudiants & diplômés

 

18h00

 

Cocktail


 

Découvrir les carrières et métiers de l’ingénieur

Des ingénieurs de l’École de profils variés seront présents afin de permettre aux étudiants et jeunes diplômés de mieux comprendre les différents métiers et de pouvoir poser leurs questions sur la vie après l’obtention du diplôme et se préparer pour l’entrée dans le monde professionnel.

  

 

 

 

 

 

Biographie des ingénieurs présents

 

Je suis actuellement en troisième année de doctorat au CEA Paris-Saclay. Je travaille sur le développement de séquences IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) dans un environnement propriétaire Siemens en C++. Je donne aussi des TDs/TPs à l'IUT d'Orsay en première année au département informatique (programmation orientée objet C++ et Java). Je suis passée par la spécialité EIB à l'ENSEA et j'ai fait deux doubles diplômes : Master recherche SIC (intelligence artificielle et réseaux de neurones, Université de Cergy-Pontoise), master optimisation (Osaka Prefecture University, Japon). Je vais proposer un stage de programmation en C++ sur fond d'IRM..

  • Andry Bellegrade (20) / Ingénieur Electronique SERMA Ingénierie, En mission chez Airbus Defence & Space

2020 : Stage de fin d'études chez Thales Elancourt, FPGA.
2019 : Stage de design PCB en Autriche
2018 : HUM'ENsea 1 mois au Bénin pour l'installation de panneaux photovoltaïques

Responsable du pôle technique chez Eludice. Cette société était spécialisée dans la création de jeu immersifs type Escape Game. On était uniquement créateur, pas exploitant, et on comptait environ 30 salariés.
Mon rôle consistait à piloter tout le pôle qui s'occupait du développement aussi bien électronique que logiciel, soit 7 personnes. Je m'occupais du choix des technologies et des solutions mais aussi de la conception et de la gestion des commandes associé.
Avant cela et en sortie d'école, j'étais à mon compte, dans un société avec 5 autres personnes donc 4 ensearques. On concevait également des salles d'escape game, avec une partie électronique très poussée. J'ai malheureusement dû liquider début 2020 et j'ai été recruté par Eludice dans la foulée.
 

Laurène a terminé son parcours à l'ENSEA par un stage de fin d'étude en création d’entreprise dans la réalité augmentée. Elle a ensuite débuté sa carrière par un service civique dans la monnaie locale de Lyon. Après ce service civique elle a poursuivi en tant que référent industrialisation en réparation chez Alstom (d’abord en presta puis en interne).

Après avoir obtenu un DUT GEII, Christophe Brunschweiler souhaitait étendre ses connaissances dans l'électronique et le logiciel en préparant un diplôme d'ingénieur à l'ENSEA.
Il a ensuite rejoint un bureau d’étude en systèmes industriels au sein duquel il a travaillé sur des projets de développement de logiciels basés sur carte embarquée PC. Ses qualités lui ont permis d'accéder rapidement à des responsabilités.

Fin 2001, Christophe a choisi de rejoindre Créalie, spécialisée dans les logiciels embarqués, en particulier dans le domaine de l'automobile. En plus de qualités techniques, il a démontré d'excellentes compétences interpersonnelles avec les autres membres de l'équipe. En outre, en 2005, grâce à ses compétences en pédagogie, Christophe a soutenu les activités de formation de Créalie, en dispensant des formations et des séminaires techniques.
A partir de 2006, Christophe a été de plus en plus impliqué dans les activités commerciales (prospection, rédaction de propositions et négociations) et a commencé à participer à la gestion de l'entreprise (recrutement, missions de suivi, entretiens annuels et orientations stratégiques de l'entreprise).
En 2008, souhaitant élargir ses compétences, Christophe a préparé un Master en Administration des Entreprises au cours d'une année avec l'IAE de Caen.
Lorsque Créalie a rejoint le groupe d’ingénierie ESG en 2008, Christophe s’est vu confié de plus en plus de responsabilités, occupant successivement les fonctions de responsable des activités Ingénierie Systèmes, Directeur Technique Adjoint et Directeur des Opérations.
Fin 2014, ESG France a rejoint le groupe Open Wide, et Christophe s’est vu confié le poste de directeur du développement et des projets de la Business Unit Open Wide Ingénierie, spécialisée dans les solutions Open Source pour les applications industrielles.
Depuis novembre 2016, un an après la fusion entre Open Wide et Smile Group, Christophe est à la tête de la Business Unit Smile ECS (Embedded & Connected Systems), en tant que directeur associé. Début 2021, cette business unit comptait près de 100 collaborateurs (majoritairement des ingénieurs) répartis sur 4 sites (Paris, Toulouse, Grenoble et Nantes).

  • Antoine Dufour (08) Responsable du pôle Digital, Apec - Association Pour l'Emploi des Cadres

Diplômé en 2008, Antoine commence sa carrière en ESN en tant qu'ingénieur qualité et travail pour le Ministère de l'Enseignement supérieur.
En 2012, il commence une mission à la Fnac en tant que chef de projet pour des applications mobiles puis prend en charge la gestion du portefeuille de projet autour des produits numériques ebook, musique en streaming, logiciels en téléchargement.
En 2014, il est embauché à la DSI de la Fnac et contribue toujours à l'élargissement de la gammes de produits numériques jusqu'en 2016 où il prend en charge la direction de projets e-commerce internationaux (Suisse, Belgique, Luxembourg) et de rapprochement entre les nouvelles enseignes du groupe (Darty, Nature & Découvertes)
En 2019, il intègre la direction e-commerce et marketing comme responsable des projets e-commerce internationaux.
Enfin en février 2021, il rejoint la direction stratégie et innovation de l'Apec - Association Pour l'Emploi des Cadres comme responsable du digital avec en charge le pilotage du site Apec.fr et de ses moyens.

Je travaille chez RTE (réseau de transport d’électricité) comme « superviseur S.I. et Datacenters » donc exploitant en temps-réel et en service continue des outils de pilotage et du marché de l’électricité.
J’ai une proposition de stage (3A) et des propositions d’emplois.
J’ai intégré RTE directement après mon PFE qui était chez PSA (devenu Stallentis entre temps).

Diplômé en 2009, Bertrand trouve son premier poste chez Dedalus comme développeur. Il conçoit un prototype de logiciel pour un projet de recherche européen sur les interactions médicamenteuses auquel l’entreprise participe. Il intègre par la suite l’équipe qui développe les interfaces logicielles de l’un des produits phare de l’entreprise, un progiciel hospitalier de gestion patient. Fin 2012, il décide de réorienter sa carrière vers l’électronique et rejoint Systerel en tant que développeur de logiciels embarqués. Après quelques mois sur un projet avionique il commence une mission de développement au forfait pour Hitachi Rail STS France. Il poursuit pendant un an en prestation dans les locaux du client pour réaliser l’intégration sur la carte cible du logiciel temps réel développé, puis on lui confie l’intégration du reste du système. En novembre 2014, il est embauché par Hitachi Rail STS France en tant qu’ingénieur intégration dans l’équipe qui développe et assure la maintenance des calculateurs d'enclenchement pour le ferroviaire classique et la grande vitesse, pour des clients en France et à l’export (Corée du Sud, Maroc, Espagne, Angleterre, Suède, Belgique…). 

Mon premier travail était chez Magic Tech. Il s'agissait d'une entreprise lyonnaise, fondée par 3 Ensearques et concevant des salles d'Escape Game que j'ai d'abord rejoint pour mon PFE, puis en CDI. Par la suite, j'ai quitté Magic Tech et j'ai rejoint Alten. J'ai une première mission depuis mars 2021 en tant que V&V Designer (Validation et Verification) chez Alstom et j'y fais de la validation de logiciels embarqués de pilotage pour les trains.

Après mon diplôme en 2004 j'ai commencé mon premier projet d'entreprenariat :
Mnemotech, une société qui avait pour but de faire de la restauration de données sur des systèmes endommagés (ce fut un échec au bout d'un peu plus d'un an d'activité)
Fin 2006 j'ai rejoint Exalead, une startup de 50 personnes à l'époque qui avait pour ambition de concurrencer google sur la recherche en ligne. Exalead a été rachetée en 2010 par le groupe Dassault Systemes.
En 2013 je suis devenu CTO au sein de la startup fintech Finexkap
En 2014 j'ai rejoint les équipes d'innovation du groupe AXA au sein de leur Data Innovation lab.
Enfin en 2019 avec d'autre collègues d'AXA et Samuel Falmagne j'ai cofondé AKUR8

  • Robin Loue (11) Chargé de projets créatifs à Disneyland Paris & Co-Fondateur et Directeur Général à UpDream Studios
Diplômé de l'ENSEA en 2011 en Informatique et Systèmes, Robin poursuit ses études en intégrant un double master spécialisé en management des nouvelles technologies et de l'innovation à HEC Paris/Mines de Paris.
C'est pour le stage de fin d'année dans le cadre de ce Master qu'il part à Shanghai et intègre l'Agence de luxe Reflex Shanghai en tant que Chargé de projets digitaux, transformant rapidement ce stage en CDI. Ainsi dans ce contexte multiculturel, il restera en Chine pendant près de deux ans, travaillant à la refonte de la stratégie digitale de clients tels que Hublot ou Louis Vuitton ainsi qu'à la mise en place de projets innovants visant à accroître la visibilité de ces marques en Asie.
De retour en France fin 2013, il décide de mettre les compétences acquises lors de cette expérience à l'autre bout du monde en fondant, avec un ancien ensearque, l'Agence #trendy spécialisée dans la publicité et le marketing digital. Cette aventure qui durera presque 7 ans lui permettra d'explorer de nouvelles technologies au service de l'expérience client ainsi que la mise en place de campagnes impactantes et basées sur un storytelling fort.
Fort de cette expérience, il décide de la mettre à contribution d'un rêve d'enfant, à savoir intégrer la grande famille Disney. C'est ce qu'il fait en 2018 lorsqu'il devient Business Analyst Senior au sein des équipes technologies de Disneyland Paris. Après une évolution rapide à travers différentes branches des équipes technologies et digitales, il revient à ses premiers amours en intégrant les équipes communications en Janvier 2020. 
C'est plus précisément dans l'équipe Cast Advocacy & Ambassador Program qu'il deviendra Chargé de Projets Créatifs, produisant la plupart des contenus de l'Ambassadeur de Disneyland Paris ainsi que l'émission spéciale de Noëls Fans et Cast Members en Décembre 2020 et l'emission spéciale célébrant les 29 ans de Disneyland Paris en Avril 2021.
En parallèle de son poste actuel à Disneyland Paris, il se relance dans l'aventure entrepreneuriale en septembre 2021 en co-fondant UpDream Studios, spécialisée dans le storytelling immersif, mais ça, c'est une autre histoire... 
 
  • Amar Mamodaly (18) Ingénieur intégrateur en solutions éditeurs, Orange Business Service SA

Déploiement et intégration de diverses solutions éditeurs à visée de conformité légale ou d’amélioration de qualité telles que des solutions d’enregistrement (Nice et Verint), de Speech Analytics (Verint), de chatbot (OWI) et callbot pour divers clients (français et
international).
 Interfaçage avec des solutions téléphoniques et utilisation de la VoIP (données CTI, flux SIP /SSCP pour les données, flux réseau RTP pour la voix).
 Intervention de suivi et migration des solutions éditeurs intégrées.
 Maintien opérationnel : suivi et traitement des incidents des solutions éditeurs intégrées (support niveau 3).

Sorti de l’école en 2014, Jordan commence sa carrière comme consultant chez Alten SA. Il réalise alors une première mission d’un an chez PSA en tant qu’ingénieur intégration validation des architectures électriques et électroniques. Lors de ce poste, il s’occupe de mettre à jour les plans de tests afin de valider l’architecture ainsi que le fonctionnel de différents véhicules du groupe. Après cette première mission, il passe côté conception en réalisant une mission d’un peu plus d’un an en tant qu’architecte systèmes toujours pour le compte de PSA. Il conçoit alors l’architecture et les documents de conception nécessaires pour les équipes équipements. En mai 2017, il quitte Alten SA pour rejoindre MBDA comme responsable intégration validation où il s’occupe de la validation de l’intégrité et du fonctionnel d’un calculateur central d’un missile antinavire.

Après avoir réalisé un double-diplôme avec Grenoble École de Management, j’ai débuté ma carrière chez Assystem en intervenant pour Renault en tant qu'Ingénieur de développement électronique pour tableaux de bord et afficheurs. Je pilotais le développement, la validation, ainsi que l'industrialisation de calculateurs, et m’assurais de la convergence Hardware et Software des pièces.
Après cette expérience d'un an, je me suis orienté vers le domaine du Conseil où j’ai occupé un poste dans lequel j’accompagnais les entreprises dans le financement de leur R&D.
J’ai ensuite eu la volonté de revenir vers un métier plus technique. J’ai donc rejoint Solypse en 2020 afin de me spécialiser dans la transformation digitale des entreprises. J’interviens aujourd’hui sur de nombreux sujets orientés Data, BPA (Business Process Automation) et RPA (Robotic Process Automation) notamment.

A la sortie de l' ENSEA en 2005, j'ai effectué mon stage de fin d'étude chez Sagem à Osny sur les décodeurs de télévision. Apres 6 mois de stage j'ai été embauché comme ingénieur de développement HW sur les décodeurs.
Après 1 an, en 2006, j'ai eu l'opportunité de devenir chef de projet HW dans un autre service, sur le développement de tablettes tactiles. J'ai démarré l'encadrement d'une équipe de 3 ingénieurs. Cette expérience a duré jusqu'en 2012 et m'a permis de découvrir le travail avec l'Asie au travers d'une dizaine de voyages en Chine.
Depuis 2012, toujours au sein de la même société, devenue depuis SAGEMCOM et basée à Rueil Malmaison, je suis chef de projet HW sur les box internet. A la tête d'une équipe de 5 personnes, j'assure le développement de nombreuses box internet, pour différents clients à travers le monde. Mon équipe a effectué notamment les dernières Livebox pour Orange et les BBox pour Bouygues Télécom. Nous avons l'occasion de travailler sur les dernières technologies commes le Wi-Fi 11ax, la fibre optique, la 4G/5G,... tout en assurant un lien étroit avec les équipes SW, mécanique ainsi qu'avec les clients.

Après mon diplôme d'ingénieur option automatique complété d'un mastère spécialisé en système embarqué, j'ai débuté ma carrière au sein d'Apsys à Blagnac, en tant qu'ingénieur d'études modélisation sûreté de fonctionnement. A ce poste, j'étudiais l'application de méthodes formelles pour démontrer la sûreté de systèmes aéronautiques. Ayant soif d'aventure, je suis parti pour une mission longue durée au sein d'un complexe minier en Nouvelle-Calédonie comme analyste système. J'étais chargé de gérer les indicateurs, analyser les données et maintenir les outils informatiques pour optimiser la maintenance de l'usine. A l'issue de cette mission, je suis revenu chez Apsys, à Elancourt cette fois-ci, pour travailler principalement sur des projets R&D ayant trait à la sécurisation du véhicule autonome et la confiance dans l'IA.

J'ai fait un bref passage sur une mission télécom non intéressante chez SFR (5 mois). Du coup je ne m'étends pas là-dessus...
J'ai ensuite travaillé pendant 4 ans chez Ipelium (intégrateur en mobilité et sécurité). D'abord en tant que consultant intervenant pour la réalisation des prestations, puis en tant qu'avant-vente. J'accompagnais donc les commerciaux en rdv client pour apporter les bonnes réponses techniques et qualifier les projets.

En 2010, je quitte Ipelium pour créer Saycurit avec 2 amis. Je suis depuis Président de Saycurit et j'interviens à différents niveaux (techniques, commercial mais également développement de la structure). J'oeuvre toujours dans le domaine de la sécurité informatique. Nous travaillons aussi bien avec des PME que des sociétés du CAC 40.

Début de carrière chez Philips Autoradios ( 2ans ) à concevoir des tuners AM/FM, à les intégrer dans des autoradios et assurer l’industrialisation en grande série pour la première monte automobile ( Renault, PSA…) è bonne expérience de conception et de fabrication car l’usine était sur place
Puis 7 ans chez CS Telecom à travailler dans les stations de base du système radio de la Gendarmerie Nationale, conception d’émetteurs , récepteurs, intégration, industrialisation, formation du personnel de maintenance… è produits à spécifications techniques très élevées, type même de l’électronique professionnelle.
De 1996 à 2006 chez Sagem en tant que responsable d’équipes HW/SW/Méca pour l’étude, conception, industrialisation et fabrication de téléphones numériques DECT pour des clients opérateurs ( Orange, BT, Telecom Italia…) è produits de grande série, aspect coût de revient primordial.
A la fusion de Sagem et Snecma qui a donné naissance à SAFRAN, la direction des études du groupe a décidé de créer une branche expertise en parallèle de la branche classique du management (qui ne m’intéressait pas franchement), et le poste d’expert technique en radio/ CEM m’a été proposé ce que j’ai accepté sans aucune hésitation.
Depuis 2008, chez SAGEMCOM, ingénieur expert intervenant dans les domaines de la radio, de la conception de cartes, des antennes… sur différents produits tels que passerelles résidentielles type Livebox, Décodeurs TV (IP, Satellite, TNT, câble) , compteurs d’énergies Linky, Gazpar, pour de grands opérateurs (Orange, EDF, GDF, BT, DT, US, Canada, Amérique Latine, Europe…)
Au cours de ma carrière, j’ai pu suivre et participer à la révolution des télécoms depuis le simple téléphone sans fil domestique à l’arrivée du GSM (2G) , de la 3G, de la 4G, maintenant de la 5G, et parallèlement à l’arrivée du haut débit dans la maison , Wifi 11a/b/g/n/ac/ax, de la fibre optique, du câble (docsys), de l’Ethernet 10/100/1000/2500/10000 MBps, des interfaces numériques rapides (USB1 ;2 ;3) HDMI, Sata….
Ces bus de communications rapides sont de forts perturbateurs pour les antennes radio intégrées dans les produits, et sans précaution la portée radio peut être fortement impactée par l’électronique embarquée, c’est mon travail quotidien au cours de conception de produits, mais aussi de formations aux nouveaux ingénieurs pour les sensibiliser sur ces difficultés.
Comment devient-on expert ? En capitalisant sur des disfonctionnement, des pannes, en essayant d’en comprendre la cause, en cherchant à rendre robuste un produit ( insensibilité aux tolérances ou aux parasites), en cherchant des solutions pour optimiser les performances, les coûts, la fabrication, la maintenance et en se donnant toujours pour but de comprendre et expliquer.

 

Samedi 23 octobre 2021
14h00 - 18h00 (GMT +2)
Date limite d'inscription : 22 octobre
ENSEA
6 avenue du Ponceau
95000 Cergy
  • Gratuit Etudiant adhérent membre junior

  • 10 € Etudiant non adhérent


Inscriptions closes
Localisation

ENSEA

6 avenue du Ponceau
95000 Cergy

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Samedi 23 octobre 2021
14h00 - 18h00 (GMT +2)
Date limite d'inscription : 22 octobre
ENSEA
6 avenue du Ponceau
95000 Cergy
  • Gratuit Etudiant adhérent membre junior

  • 10 € Etudiant non adhérent


Inscriptions closes
  • 213 inscrits
  • Ajouter à mon agenda