Connexion

Association des ingénieurs

Ecole Nationale Supérieure de l'Electronique et de ses Applications

Plus de 60 ans d'histoire

Revue des grands moments de l’Association des ingénieurs de l’École, depuis sa création en "amicale des anciens" en 1955 jusqu’à nos jours...


1953. Sortie des premiers diplômés de la section ingénieurs de l’École nationale de radiotechnique et d’électricité appliquée (installée à Clichy). Ils sont alors sept ! Cette section deviendra l’Ensea en 1975). 
1955. Création par Roger Béhé (54) et Pierre Hamaide (54) d’une amicale des ingénieurs, sous la forme d’une association loi 1901. 
1956. Première assemblée générale et parution du premier numéro du bulletin trimestriel (qui s’appellera bientôt le Polar). Il comprend un annuaire des diplômés, qui tient sur une seule page.


1957. Pierre Queudray (54) est élu président de l’Association des ingénieurs. 
1959. Premier baptême de promotion (pour la promo 1963), avec Catherine Langeais comme marraine Édouard Belin (l’inventeur du bélinographe) comme parrain. Sans oublier Totochtron, le robot mascotte de l’École ! 
1960. L’assemblée générale de l’Association des ingénieurs se déroule dans les nouveaux locaux de l’École, boulevard Leclerc (toujours à Clichy). L’Association y bénéficie d’un bureau. Les « anciens » sont représentés au sein du conseil administratif et pédagogique de l’Enrea, à la commission des programmes et dans le jury de soutenance des projets de fin d’études.
1961. Le Polar publie la convention collective des ingénieurs et cadres des industries métallurgiques, mécaniques et connexes de la région parisienne.


1963. Philippe Léger (54) est élu président de l’Association des ingénieurs.


1966. Armand Sarrailh (59) est élu président de l’Association des ingénieurs. En assemblée générale, les ingénieurs vote d’une motion de soutien aux élèves en grève de la faim à l’École pour l’obtention du statut d’école nationale supérieure qui vient d’être accordé aux Arts & métiers et aux écoles d’ingénieurs de Sèvres et de Strasbourg, mais pas à l’Enrea alors qu’elle fait concours commun avec ces trois écoles. 
1969. Modification des statuts : l’amicale des ingénieurs devient officiellement Association des ingénieurs de l’Enrea.


1972
. Gérard Bouyer (54) est élu président de l’Association des ingénieurs. Des « anciens » accueillent des élèves de l’École dans leur entreprise respective pour expliquer le métier d’ingénieur.
1973. Première rencontre en région entre ingénieurs-diplômés.
1974. Demande d’admission de l’Association des ingénieurs à la Fédération des associations et sociétés françaises d’ingénieurs diplômés (l’ancêtre d’Ingénieurs & scientifiques de France).
1975. Suite à la transformation de la section ingénieurs de l’Enrea en École nationale supérieure de l’électronique et de ses applications (Ensea), l’Association change de nom et devient « Association des ingénieurs de l’Ensea ». Son président occupe un siège au conseil d’administration de l’Ensea.
1976. Françoise Carcy (épouse de Jean-Louis Carcy (70), alors administrateur et futur président de l’Association des ingénieurs) devient secrétaiare administrative. Premiers « Jeudis de l’Ensea », des conférences thématiques données par des anciens de l’École.
1977. Les statuts de l’Association sont modifiés pour accueillir comme comme membres associés les anciens élèves de l’Institut d’électromécanique et d’électrométallurgie de Paris (l’ancêtre de l’Ensea) qui ont suivi le cursus ingénieur entre 1944 et 1954, sans pour autant bénéficier d’un diplôme reconnu par l’État. René-Édy Denouette, fondateur de l’Institut d’électromécanique et d’électrométallurgie de Paris, est nommé membre d’honneur de l’Association des ingénieurs.
1978. L’Ensea s’installant à Cergy-Pontoise, l’Association des ingénieurs y obtient un bureau et assure une permanence une fois par mois.
1979. Renée Croizé, épouse du trésorier Pierre Croizé (55), devient secrétaire administrative de l’Association des ingénieurs. Alice Saunier-Seïté, ministre des Universités, inaugure les locaux de l’Ensea à Cergy, aux côtés de l’Association alors que le cap des 1000 ingénieurs diplômés est franchi !
1980. L’Association des ingénieurs donne un avis favorable pour lancer la formation continue à l’École pour les agents techniques BTS ayant plus de trois ans d’expérience. Elle accueillera ces diplômés dans ses rangs.
1981. Simon Fortayon, proviseur du lycée technique d’État de Clichy (Enrea) de 1969 à 1981, et Jean-Paul Watteau, directeur de l’Ensea depuis 1975 (et jusqu’à 1992), sont faits membres d’honneur de l’Association.


1983
. Jean-Louis Carcy (70) est élu président de l’Association des ingénieurs. 
1986. Organisée par l’Association des ingénieurs, une grande soirée au Manoir de Villarceaux rassemble 250 personnes. Mise en place du parrainage élèves/anciens. 
1987. Secrétaire administrative de l’Association des ingénieurs, Renée Croizé en est nommée membre d’honneur. 
1988. Constantin Papadopoulo (49spé), fédérateur des anciens de l’Institut d’électromécanique et d’électrométallurgie de Paris, et Pierre Hamaïde (54), co-créateur de l’Amicale des ingénieurs de l’Enrea, sont faits membres d’honneur de l’Association des ingénieurs. Supporté par l’Association des ingénieurs, Jean-Claude Claudel (66) est le premier Ensearque à obtenir le titre EurIng (ingénieur européen), délivré par la Fédération européenne des associations nationales d’ingénieurs.


1989
. Luc Dussault (77) est élu président de l’Association des ingénieurs. Directeur général adjoint de Matra espace (future EADS Astrium), Georges Estibal (58) devient le premier parrain de promotion diplômé de l’Ensea. L’Association des ingénieurs participe au premier Salon des ingénieurs du Cnisf. Pour son centième numéro, le Polar adopte une nouvelle formule. 
1990. Le cap des 2 000 ingénieurs diplômés de l’École est franchi.


1991
. Gérard Maitrias (67) est élu président de l’Association des ingénieurs. 
1992. Lancement par l’Association des ingénieurs d’un fonds d’aide aux élèves deen difficultés financières. 
1993. Les étudiants de l’Ensea peuvent devenir « membres juniors » de l’Association des ingénieurs, grâce à une cotisation réduite (sans droit de vote). 
1994. Sortie des premiers ingénieurs formés par la voie de l’apprentissage, qui vont fonder leur propre association d’anciens élèves. 
1995. Pour célébrer les 40 ans de l’Association des ingénieurs, un dîner réunit avant le Gala Ensea tous les administrateurs. L’Association des ingénieurs est présente sur 3615 Ensea. 
1996. Pour symboliser le support qu’elle apporte, l’Association des ingénieurs offrira désormais aux élèves entrants en première année un bâton de marche, remis lors du baptême de promotion. Pour son départ à la retraite, Yves Boët, ancien directeur des études et directeur adjoint de l’Ensea, est nommé membre d’honneur de l’Association des ingénieurs. 
1997. Ouverture du site Internet de l’Association des ingénieurs. Le Placebo remplace le Polar comme magazine de l’Association des ingénieurs. Le premier Forum étudiants/ingénieurs permet aux élèves de l’École de rencontrer des ingénieurs de façon informelle pour découvrir les multiples carrières possibles une fois le diplôme en poche. Il en est de même lors des « Midis de l’Association », organisés à l’Ensea... Le cap des 3 000 ingénieurs est franchi.


1998. Sylvain Rambault (86) est élu président de l’Association des ingénieurs. Création du Réseau international des ingénieurs Ensea (RII-Ensea). Une mallette Association des ingénieurs est dorénavant offerte lors de la cérémonie de remise des diplômes. 
1999. Secrétaire à l’École, Aurore Lepesant prend la suite de Renée Croizé au secrétariat administratif de l’Association des ingénieurs. Premier numéro de la Lettre, qui remplace le Polar comme magazine de l’Association des ingénieurs. 
2001. L’Annuaire des ingénieurs est désormais accessible en ligne, de même que les offres d’emploi. 
2002. Premières Rencontres annuelles de l’Association des ingénieurs autour de son assemblée générale, avec animations, débats et conférence plénière. Via son adhésion à cette structure, l’Association des ingénieurs fait désormais bénéficier ses adhérents d’une protection juridique. Plus de 250 personnes sont réunies à Cergy pour célébrer cinquante années d’habilitation de l’École à délivrer le titre d’ingénieur, une manifestation organisée par l’Association des ingénieurs. Sylvaine Orthion (ancienne directrice des affaires générale de l’Ensea) et Henri Casanova (ancien gardien à l’École) sont nommés membres d’honneur de l’Association des ingénieurs. 
2003. Alors qu’ils avaient créé leur propre association d’anciens élèves, les diplômés du cycle apprentissage rejoignent l’Association des ingénieurs, à l’occasion d’un changement de ses statuts, visant à « rassembler tous les diplômés de l’Ensea ». Le cap des 4 000 ingénieurs est franchi. 
2004. L’Association des ingénieurs lance des modules de « coaching » et d’accompagnement en matière de recherche d’emploi et de création d’entreprise. Il est désormais possible de payer sa cotisation en ligne sur le site de l’Association des ingénieurs. 
2005. Avec un logo tout neuf, en ligne avec la nouvelle identité visuelle de l’École, l’Association des ingénieurs célèbre ses cinquante ans d’existence. Plus de 300 personns assistent à une soirée-événement au Duplex, à Paris. À cette occasion, Bernard Plano (68) est élu « Ensearque du Jubilé » par ses pairs et Pierre Croizé (55) se voit remettre un trophée d’honneur, pour son implication au sein de l’Association des ingénieurs. Cinquantenaire oblige, l’Annuaire des ingénieurs (édité par l’Association) est envoyé gracieusement à plus de 130 cabinets de recrutement spécialisés dans les métiers « high-tech » avec pour objectif de mieux faire connaître l’École, ses débouchés et les perspectives de carrières de ses diplômés. 
2008. Avec la sortie de la promotion 2008, l’École franchit le cap des 5 000 ingénieurs diplômés. La newsletter de l’Association prend le nom Ingénieurs Ensea. 
2009. L’Association des ingénieurs réunit près de 200 personnes - des plus anciennes promotions aux plus récentes - pour une soirée spéciale « Nous sommes 5000 ! » au musée Dapper, à Paris, privatisé pour l’occasion.


2010. Thierry Moncoutié (90) est élu président de l’Association des ingénieurs. Premier Forum des entrepreneurs de l’Association des ingénieurs, avec le témoignage de trois ensearques sur leur création d’entreprise. 
2011. Nouveau logo pour l’Association des ingénieurs, alors que des rencontres « loisirs » sont organisées autour de thématiques non professionnelles (cinéma, sport, musique, théâtre...) pour permettre aux diplômé(e)s d’échanger dans un cadre informel.
2012. À l’occasion des 60 ans de l’École à délivrer le titre d’ingénieur et du passage du cap des 6000 diplômés, près de 350 ingénieurs sont réunis pour un grand événement festif organisé par l’Association des ingénieurs.

Jérôme Bachelet (06) est élu président de l’Association des ingénieurs. 
2013. Pour la première fois, deux diplômés de l’École sont choisis par l’Association des ingénieurs pour parrainer la promotion entrante : Franck Terner (88), directeur général Air France KLM Engineering & Maintenance, et Corinne Begey (84), global engineering director, Renewable steam plants, Alstom Power.


2015. L’Association des ingénieurs célèbre ses soixante ans ainsi que les 40 ans de transformation de la section ingénieurs de l’Enrea en Ensea lors d’une journée événement réunissant près de 300 personnes !
Damien Moubêche (07) est élu président de l’Association des ingénieurs.

2017. L’Association change de nom et devient "ENSEA Alumni" afin d'améliorer sa visibilité et sa marque et acter un certains renouveau. Les nouveaux statuts votés en assemblée générale extraordinaire font entrer deux membres juniors au sein du conseil d'administration afin de renforcer les liens avec les étudiants, futurs ingénieurs tandis que la directrice générale fait son entrée au conseil d'administration de l'Association en tant que membre de droit pour renforcer le lien entre l'Association et l'école.