Connexion

Association des ingénieurs

Ecole Nationale Supérieure de l'Electronique et de ses Applications

Services aux étudiants

(PNG)Manifestation gratuite organisée par l’Association des ingénieurs ENSEA pour les élèves de l’École et des jeunes diplômés, l’édition 2016 du Forum étudiants/ingénieurs a lieu le samedi 22 octobre.

C’est un événement clé pour les élèves-ingénieurs leur permettant de rencontrer de nombreux diplômés pour mieux comprendre les différentes carrières possibles après l’ENSEA et affiner leur projet professionnel en échangeant avec des ingénieurs qui ont suivi la même formation.

Au programme :
14h30 : accueil
15h00 : Table-ronde "Les clés du début de carrière" animée par Gauthier Jenczak (16) avec la participation de jeunes diplômés.
16h00 : pause goûter dans la Rue 

16h30 : speed-dating carrières dans la Rue entre étudiants, jeunes diplômés et ingénieurs expérimentés (voir la liste des participants et leur profil) et relectures de CVs.
18h30 : cocktail de clôture

 

Découvrir les carrières et métiers de l’ingénieur


En deuxième partie d’après-midi, les étudiants et jeunes diplômés ont pu échanger avec des ingénieurs ENSEA lors de rencontres sous la forme de speed-dating.

Des ingénieurs de l’École de profils variés étaient présents afin de permettre aux étudiants et jeunes diplômés de mieux comprendre les différents métiers et de pouvoir poser leurs questions sur la vie après l’obtention du diplôme et se préparer pour l’entrée dans le monde professionnel.

En parallèle, les étudiants participants ont pu obtenir des conseils par des ingénieurs expérimentés sur leurs CVs lors d’un atelier relecture de CV.

 

Les ingénieurs présents


 

  • Malak Bennani (16) / Etudiante Master Essec
    Tout juste ingénieur et actuellement étudiante du mastère spécialisé Gestion des Achats internationaux à l’ESSEC, elle s’est toujours intéressée à plusieurs domaines technologiques ou commerciaux, et a développé grâce à ses précédents stages dans le secteur des télécommunications et le secteur bancaire un sens de l’anticipation, de la rigueur, du résultat et du contact. Curieuse et ouverte d’esprit, elle s’est dirigée vers l’option Réseaux et Télécoms en 3ème année et ambitionne d’obtenir une double compétence en tant qu’ingénieur-acheteuse, un métier rigoureux et très riche en relationnel. Malak effectue son alternance dans le cadre du mastère spécialisé dans le domaine du luxe, tout en gardant un pied ancré dans le secteur de l’ingénierie en en tant qu’acheteuse IT, Digital et Télécoms chez le groupe LVMH.
  • Mohamed Camara (13) / Ingénieur Validation chez Viveris Technologies pour Alstom Transport
    Diplômé en 2013, Mohamed commence sa carrière dans la vérification de circuit numérique puis fait de la supervision sur site RATP pendant 2 ans. Ensuite, il revient vers de la Validation de donnée en 2016.
  • Sergio Carvalho (13) / Lead Android developer chez GoodBarber
    Diplomé en 2013. Spécialisé dans les systèmes embarqués, Sergio a préféré l’environnement d’une startup pour démarrer sa carrière. C’est chez l’app builder GoodBarber, créé en 2011, qu’il fait ses premiers pas comme développeur Android. Au fil des années, en plus de la conception/développement continu du socle Android de GoodBarber, il est responsable d’une équipe de 3 développeurs Android de ce produit, aujourd’hui dans le top 3 des app builders mondiaux.
  • Guillaume Chatalic (10) / Ingénieur électronique hardware chez BioSerenity Diplômé en 2010, Guillaume a effectué son stage de fin d’étude au Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives à Saclay dans le domaine de la sureté nucléaire. Il commence ensuite sa carrière au sein du même organisme, mais cette fois à Grenoble, où il occupe le poste d’ingénieur électronique hardware pour le développement de capteurs portés sur la personne. Il revient en région parisienne en 2012 en tant qu’Ingénieur Système pour le développement d’implants médicaux dédiés au traitement de l’insuffisance cardiaque au sein de la société italienne SORIN (devenu LivaNova). Début 2016, il intègre la start-up BioSerenity, hébergée dans les locaux de l’Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière à l’hôpital la Pitié-Salpêtrière. Chez BioSerenity, il est en charge de projets de développement électronique pour des vêtements connectés dédiés au diagnostic médical.
  • Max Darizcuren (79) / Adjoint au chef de département DSSI au CEA
    Après avoir obtenu son diplôme, Max a effectué son service militaire au CEA comme scientifique du contingent. Suite à cette période, il a été recruté pour développer de l’instrumentation pour diagnostic sur de la physique des hautes énergies, ceci durant 15 ans. Suite à la réorganisation du CEA en 1996 et le lancement du programme Simulation, il a participé aux grands projets d’équipements de la simulation, comme le AIRIX (Accélérateur pour radiographie X ), et le LMJ (Laser Méga Joule). En 2001, il a été promu chef de projet dans une direction d’objectif, pour revenir en 2012 comme adjoint au chef de département des sciences de la Simulation et de l’Information, avec en charge entre autre les grands centres de calcul du CEA (Tera 100, Curie 1 et le CCRT)
  • Stéphane Derenty (09) / Hardware Validation and Verification Engineer chez Capsule, a Qualcomm Life company
    Stéphane est attiré par l’électronique et le domaine médical bien avant d’entrer à l’Ensea et il a su combiner ses passions pour en faire son métier. Diplômé en 2009 et suite à son PFE, il a intégré Diagnostica Stago, leader sur le marché du diagnostic de l’hémostase, comme Ingénieur d’études en électronique hardware où il conçoit et développe des cartes électroniques. En 2013, il rejoint Capsule Technologie, devenue une filiale du groupe Qualcomm, en tant qu’Ingénieur V&V hardware. Dans cette société basée à Paris et qui occupe le premier plan au niveau mondial dans la connectivité médicale, il est en charge de la vérification et de la validation des équipements du parc hardware, et assure également la gestion de projets de développement de nouveaux produits.
  • André Desantes (11) / e-Business Development Manager chez BNP Paribas Investment Partners
    Andres commence la vie active dans le conseil après un double diplôme Ensea-IIT Chicago et un master spé à l’ESSEC Singapour. A la suite d’une mission de conseil à BNP Paribas il est embauché en tant que Digital manager où il assure le succès de projets digitaux en méthodologie Agile pour des clients internes et externes.
  • Pascal Gauvrit (00) / Chief Technology Officer chez Eptica
    Diplômé en 2000, Pascal commence sa carrière comme développeur pour Lastminute.com. En 2002, il devient chef de projet chez TPS (Télévision Par Satellite) pour assurer la maîtrise d’oeuvre d’applications embarquées. En 2006, il devient salarié de MiTek en Angleterre pour gérer l’équipe de développement internationale de la suite logicielle MiTek pour la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique). Il rejoint I-com Software en 2008, un éditeur de solution Saas de vente de matériel informatique en tant que responsable du développement. Ensuite, il devient salarié d’HiPay en tant que directeur technique d’une unité de production et directeur produit pour l’ensemble du groupe. En 2016, Eptica, éditeur d’une solution de contact client, le recrute en tant que CTO, avec comme responsabilités principales, le développement technique et le développement produit.
  • Bertrand Guillot (09) / Ingénieur Intégration chez Ansaldo STS France
    Diplômé en 2009, Bertrand trouve son premier poste chez Medasys comme développeur logiciel pour un prototype développé dans le cadre d’un projet de recherche européen. Après un an et demi, il intègre l’équipe qui développe les interfaces logicielles du progiciel de gestion patient de l’entreprise. Fin 2012, Bertrand décide de réorienter sa carrière vers l’électronique embarquée et rejoint Systerel en tant que développeur sur embarqué. Après quelques mois, il commence une mission de développement au forfait pour Ansaldo STS, puis intègre les locaux d’Ansaldo pour un an en prestation pour réaliser l’intégration du logiciel développé sur la plateforme cible, puis du reste de la plateforme. En 2014, Bertrand eccepte une proposition d’embauche d’Ansaldo STS en tant qu’ingénieur intégration sur les calculateurs d’enclenchement sol pour les lignes classiques et grande vitesse. Il travaille aujourd’hui au sein de l’équipe qui développe et assure la maintenance des calculateurs pour des clients en France et à l’export (Corée du Sud, Maroc, Espagne, Angleterre, ...).
  • Alexis Hervé (06) / Responsable de programmes (PMO) chez GE Power
    Après un double-diplôme avec l’université américaine GeorgiaTech, Alexis Hervé a rejoint GE Energy en suivant le programme de leadership ITLP avec 3 postes de responsables de projet informatique à Belfort, Atlanta et Florence. Il a ensuite suivi un cursus d’audit interne pendant deux ans avec GE Corporate, avec 6 audits IT & Finance de 4 mois dans les domaines des services financiers, du financement central du groupe, et enfin au sein du département Ressources humaines Corporate. Depuis 2010, Alexis est revenu en région parisienne, avec un poste de 4 ans chez GE Healthcare en tant que responsable IT de programmes commerciaux, en charge du développement & déploiement de Siebel CRM en Europe, Inde, Afrique, Moyen-Orient et ensuite du logiciel SalesForce.Com. En janvier 2015, Alexis a été nommé responsable de l’intégration IT chez GE Power pour l’acquisition d’Alstom Power. Il fait désormais partie de l’équipe gestion des programmes IT, plus particulièrement en charge du budget annuel et de la stratégie.
  • Alan Julé (10) / Fondateur-Gérant chez Envortech
    Après un double diplôme Ensea (section STC) et Master recherche SIC de l’UCP en 2010, Alan a réalisé une thèse CIFRE au sein d’une PME francilienne en collaboration avec le laboratoire ETIS dont le sujet était l’étude de codes correcteurs d’erreurs pour le stockage de données, outils mathématiques utilisés pour protéger les communications numériques. Il a soutenu sa thèse en Février 2014 devant un jury international après avoir déposé un brevet sur le sujet en janvier de la même année. En Novembre, il a fondé avec 4 autres actionnaires la start-up ENVOR Technologie afin de d’exploiter le brevet qui concerne l’utilisation de codes correcteurs d’erreurs peu complexes pour l’optimisation des réseaux de stockage de données, et en particulier la réduction des coûts économiques et écologiques. Aujourd’hui il est le gérant et le responsable R&D d’ENVOR Technologie qui développe, sous forme d’un add-on, un algorithme de protection des données de stockage contre les défaillances à destinations des Data-Centers et des constructeurs de Réseaux de Stockage.
  • Alicia Le Chenadec (09) / Ingénieur Système Amont chez Nippon Seiki
    Diplômée en 2009 après une année au Japon, Alicia débute sa carrière dans une PME, équipementier automobile. Elle est pendant 2 ans SW développeur sur le tableau de bord de la 208 de PSA et expérimente une grande partie du cycle en V de la spécification jusqu’à la validation. En 2011, elle est promue SW leader et prend en charge ainsi la partie planification, charge et communication client en plus de la gestion d’une équipe de 2 personnes. En 2012, elle est recrutée par Nippon Seiki, un équipementier automobile japonais. Elle travaille principalement sur l’innovation et les appels d’offre pour les constructeurs français. Elle est chargée de comprendre le besoin client afin de monter une solution technique avec les équipes d’experts Nippon Seiki qui se situent en Angleterre, en Allemagne, au Japon et aux Etats-Unis. Une bonne partie de son travail consiste également à de la veille technologique à travers des conférences et des essais techniques.
  • Romain Le Chenadec (09) / V&V Manager chez Zodiac Aerospace
    Diplômé en 2007, Romain commence tout d’abord en tant que pilote développement électronique chez Renault via une société de prestation. Il est chargé du développement des feux à LED de la Mégane coupée. En 2009, il rejoint l’équipe validation du calculateur habitacle des véhicules PSA. Après une année sur le sujet, il devient chef de plateau et manage 8 personnes. En 2012, il change de domaine et entre chez Zodiac Aerospace en tant que Verification and Validation Manager sur le cœur électrique de l’A350 d’Airbus. En 2014 Zodiac l’embauche pour devenir V&V Manager du domaine « Control, Air&Ice ».
  • Fabien Le Du (97) / Directeur R&D chez Morpho
    Diplômé en 1997, Fabien commence sa carrière chez Schlumberger comme Ingénieur développement logiciel dans le domaine de l’embarqué. En 2000, il prend en charge le développement des Programmes Bancaires pour la zone EMEA et fait ses premières armes en pilotage de projets, puis en gestion d’équipe. En 2008, il rejoint la société Morpho en tant que Chef de produits afin de développer les produits Cartes bancaire sans contact. A la suite du pilotage d’une équipe internationale dans le cadre du développement d’un produit NFC, il devient responsable R&D en 2013 où il gère actuellement une équipe de 160p réparties entre la France et l’Inde.
  • Patrice Le Graverend (86) / Responsable Pédagogique à l’Institut National de l’Audiovisuel (Direction de l’Enseignement, de la Formation et du Conseil)
    Diplômé en 1986 et après un DESS "Informatisation des entrepises" à Paris Dauphine en 1988, Patrice, commence sa carrière en tant qu’adjoint puis responsable informatique d’une PME du secteur de l’imprimerie. Il effectue en CIF le Mastère Spécialisé "Ingénierie du Multimédia" ESIEE/Ina en 1994-95 puis s’installe en tant que consultant indépendant entre 1996 et 2000 pour réaliser une série d’ouvrages pédagogiques sur l’introduction et la maîtrise des technologiques numériques dans les industries graphiques, faire de la formation et du conseil. Il entre ensuite à l’Ina (Institut National de l’Audiovisuel) en tant que responsable de la filière de formation continue "Informatique appliquée à l’audiovisuel" puis évolue vers la responsabilité pédagogique de la Licence Professionnelle par alternance "Systèmes Audiovisuels Numériques" en partenariat avec l’Université de Paris-Est Marne-la-Vallée. Il est également responsable du côté Ina et à l’origine des partenariats avec l’ESTIAM (formation de niveau Bac+5 en développement et réseaux pour le secteur des Médias et du Digital) et avec l’ENSEA sur la filière "Audiovisuel Numérique" du cycle d’Ingénieur par apprentissage ITI ouverte depuis cette année.
  • Harald Lepesant (90) / Global Contract Manager à la Société Générale
    Diplômé en 1990, Harald a débuté sa carrière au sein de la R&D Grands Systèmes d’Alcatel Business Systems. Dans cette division en charge du développement des autocommutateurs téléphoniques pour les grandes entreprises, il contribue au développement logiciel du produit et assure rapidement des fonctions de support lors des premières mises en exploitation. Après différentes expériences au sein du groupe, Harald prend, en 2000, la direction du Support Europe pour les produits data d’Entreprise. En relation avec la R&D des produits aux US, ses équipes assurent le support pour toute l’Europe des équipes de maintenance déployées localement. A l’occasion d’une réorganisation interne, Harald prend le poste d’adjoint au responsable d’exploitation du réseau siège de la Société Générale dans le cadre d’un contrat d’infogérance remporté par Alcatel pour le déploiement et l’exploitation d’un réseau couvrant environ 45 bâtiments et 40000 utilisateurs. Au cours de cette expérience, en plus de l’animation de l’équipe sur site, Harald assure le suivi financier et les évolutions contractuelles induites par les changements de périmètre. En 2005, il est recruté par Sopra Group en tant que Directeur de Production de l’Agence Téléservices. Un changement de monde puisque cette agence est responsable de l’infogérance des Systèmes d’Information RH ou comment garantir la réalisation de près de 100 000 bulletins de paie tous les mois. En 2009, il est recruté par ACONTIS pour intervenir à nouveau à la SOCIETE GENERALE. Entre 2010 et 2015, Harald pilote pour la SG plusieurs chantiers de transformation, souvent autour de l’exploitation des réseaux, intégration de filiales, transfert d’activités en Inde, renégociations de contrat, ... et il est embauché par la SG en mai 2013. Depuis juin 2015, il occupe le poste de Global Contract Manager. A ce titre, il est en charge du pilotage des partenariats avec les principaux fournisseurs de son département et anime également la communauté des responsables de contrat du périmètre. En parallèle, il pilote au premier semestre 2016 le projet de transformation d’organisation de son département. Investi depuis toujours dans le monde associatif, Harald est notamment membre délégué de l’Association des ingénieurs ENSEA.
  • Brieuc du Maugouër (15) / Ingénieur Hardware chez Auxivia
    Avant d’obtenir son diplôme en 2015, Brieuc est allé renforcer sa formation sur les systèmes embarqués à Georgia Tech. A sa sortie, il a rejoint la jeune start-up Auxivia pour concevoir des objets connectés pour les personnes en perte d’autonomie au sein de l’accélérateur de Polytechnique. Son rôle à évolué de la conception de prototypes à l’aide d’imprimantes 3D à la gestion de l’industrialisation en Asie.
  • Thierry Moncoutié (90) / Chef de projet Product Management & Innovation chez Lectra
    Diplômé en 1990, Thierry a enchaîné par un DESS (master) en communication. Il a débuté dans l’événementiel puis en agence de relations publiques avant de devenir responsable marketing & communication de Digigram (cartes son) puis de Business & Decision (conseil & ingénierie informatique). Entré en 2005 chez Lectra (équipements pour le textile), il a été successivement chef de groupe marketing & communication, chef de produit logiciel sur l’offre CAO 2D/3D pour l’habillement, puis chef de projet marketing au sein de la filiale américaine (2012-2013). Aujourd’hui membre de l’équipe Product Management & Innovation de Lectra, il travaille à la définition d’une nouvelle offre SaaS (« Software as a Service ») basée sur le Cloud. Thierry a également été journaliste pour « la Lettre de l’équipement électrique & éclairage » et a donné des cours à l’université Bordeaux-Montaigne et à Audencia SciencesCom.
  • Yohann Monniette (01) / Software team leader chez Massey Ferguson
    Yohann est passionné par les microcontrôleurs et les systèmes embarqués. Il travaille dans les systèmes embarqués sur différentes étapes du projet : l’architecture, le développement, la validation, et l’intégration. Le management d’équipes fait partie de son quotidien. Il a notamment géré des équipes en France, Bulgarie, Inde, US, Allemagne, Finlande et Chine. Ses clients sont dans l’automobile, dans le monde entier.
  • Damien Moubêche (07) / Product Manager, Digital Payments Europe, Mastercard
    Diplômé en 2007, Damien commence sa carrière chez Oberthur Technologies en tant que support technique pour les produits de carte de paiements et de transports. Il évolue rapidement en tant que technical marketing engineer en support des projets de paiement mobile. En 2010, il devient chef de produit pour les cartes d’identité électronique et la biométrie toujours chez Oberthur Technologies avant de s’expatrier à Londres en 2011. Il rejoint alors Mastercard en tant que responsable produit pour le paiement mobile. En 2012 il est recruté par Safran Identity and Security (ex-Morpho) en tant que chef de produit applications NFC. En 2013 il retourne chez Mastercard et évolue en 2015 en rejoignant les équipes produits pour le marché européen en charge des nouveaux paiements digitaux d’abord à Londres puis ensuite à Paris depuis juin 2016.
  • Didier Ramage (91) / Directeur de projets chez Orange, responsable du pôle accès au SI Orange France. Président régional Basse-Normandie IESF. Gérant DBR Prod
    Après un début en Allemagne chez Siemens suite à ses stages, Didier revient en France en 1991 pour raison familiale. A défaut de poste à son retour, il passe le concours national de France Telecom et prend la responsabilité d’une petite équipe de recherche appliquée au Centre National d’Etudes des Télécoms, référence de l’époque, pour contribuer au lancement du GSM en France en 1992 et aux premiers développements de la 3G. En 1996, il devient expert en Wifi et représentant de France Telecom à l’organisme européen ETSI. Il change ensuite de métier en devenant en 1998 chef de produit dans une filiale qui démarre, la société Viaccess. En 2001, il prend la responsabilité d’une unité de R&D sur les cartes SIM et services mobiles innovants. Il devient aussi par intérim responsable de programme, et responsable de plusieurs unités de R&D. Il est nommé aussi responsable R&D d’un partenariat stratégique entre le groupe France Telecom et le groupe Nokia. Fin 2007, il crée avec 2 associés la startup DBR Prod, société spécialisée en production de musique au format 5.1 pour professionnels, et apporte le complément avec la partie vente au public (son site www.mysurround.com). Pendant son expérience de startup, il obtient un master en administration d’entreprise, est élu président régional Basse-Normandie d’IESF, devient membre du Conseil d’Administration du CNAM et y donne des cours. DBR Prod reste finalement en veille et Didier reprend fin 2015 un emploi salarié, en l’occurrence directeur de projets chez Orange. Dans ce cadre il est aussi responsable du pôle accès aux infrastructures internes du système d’information d’Orange France.
  • Olivier Rocci (i04) / Directeur de projets à la DGA
    Olivier a commencé sa carrière chez Nexter Systems en 1994 après un diplôme de l’Ecole technique normale des armements terrestres en formation initiale (1994). Il exerce en France et au Moyen-Orient plusieurs responsabilités dans la maintenance, la formation et le Soutien logistique intégré dans le domaine des véhicules blindés. En 2004, il est diplômé de l’Ensea en formation continue et c’est en 2006 qu’il rejoint la DGA pour prendre la responsabilité du soutien des programmes satellites SYRACUSE III, Cosmo-SkyMed, SAR Lupe et Pléiades. Après avoir assuré les fonctions de coordinateur des activités de soutien et de services pour la France sur le programme international A400M à partir de 2009, il devient directeur de projets interopérabilité des systèmes d’information opérationnels à la DGA à partir d’octobre 2015.
  • Arnaud Pasquet (15) / ingénieur R&D chez Cityzen
    Diplômé en 2015, il a débuté sa jeune carrière en tant qu’ingénieur R&D en traitement du signal au sein de la start-up Cityzen Sciences. C’est dans cette jeune entreprise innovante qu’il réalisa un projet de fin d’étude aussi passionnant qu’enrichissant. 1 an après, Arnaud continue de développer des algorithmes très divers allant du monitoring sportif (T-shirt connecté) à celui du sommeil (smart pillow).
  • Christelle Rodde (09) / Ingénieur Système chez Valeo
    Diplômée en 2009 après une dernière année à Cork (Irlande), Christelle commence sa carrière dans l’automobile en tant qu’ingénieur hardware puis évoluera vers l’ingénierie système. Elle arrive chez Valeo en 2010 en tant que prestataire pour développer l’électronique de calculateurs de direction assistée électrique, puis évolue en 2013 vers l’ingénierie hardware de puissance sur un inverter de turbo électrique. En 2015, elle devient ingénieur système pour le développement d’une vision tête haute où elle se fera embaucher en interne à Valeo.
  • Fabien Saadoun (00) / Directeur Commercial chez d&b audiotechnik France
    Diplômé en 2000, Fabien commence sa carrière dans les télécoms comme ingénieur de développement logiciel spécialisé en traitement du signal. Après une expérience comme coopérant du service national pour Alcatel, il travaille ensuite en régie pour la société Wavecom. En 2005, il rejoint l’entreprise japonaise Yamaha Music comme chargé d’affaires pour l’audio professionnel en France. Il quittera cette entreprise comme Sales & Marketing manager 10 ans plus tard pour devenir directeur commercial de d&b audiotechnik France, entreprise spécialisée dans la fabrication d’enceintes professionnelles haut de gamme.
  • Yannick ThuraA (96) / Associate managing director chez Nalys
    Diplômé en 1996, Yannick THURA fait une longue carrière de 18 ans dans l’industrie automobile au sein du groupe ACTIA Automotive. Spécialisé dans le diagnostic automobile, après des débuts en tant qu’ingénieur résident chez Peugeot, il occupe ensuite le poste de chef de projet des outils de diagnostic Peugeot puis part en Italie en 2001 avec quelques collègues Français ouvrir la filiale ACTIA ITALIA. En Italie, il s’occupe du groupe FIAT puis il devient Manager du bureau d’étude logiciel (Diagnostic et Véhicule connecté). En 2016, Yannick démarre une nouvelle aventure dans le consulting avec NALYS une société de consulting Belge dédiée aux projets de haute technologie pour diversifier les activités dans le monde de l’automobile et du diagnostic sur toute l’Europe. Très impliqué dans le monde associatif et le développement durable, il est membre du Repair café d’Annecy et secrétaire des Talents du Grand Genevois.